fbpx
Super maman et runneuse au quotidien
INSPIRATION,  Portraits de coureurs,  TOUS LES ARTICLES

Ces super mamans qui allient running et maternité au quotidien !

Le sport, et particulièrement la course à pied, est une belle occasion de prendre du temps pour soi, et de partager des moments inoubliables en famille. À quelques jours de la Fête des Mères, nous étions curieux d’en savoir plus sur toutes ces supers mamans qui allient running et maternité au quotidien. Après un sondage sur notre instagram, vous avez été nombreuses à partager avec nous votre passion pour la course à pied dans votre vie quotdienne de maman. Merci à Priscillia, Virginie, Cindy, Estelle et Valérie pour cet interview.

Running et maternité : que des avantages !

On dit qu’une maman court partout ! Vous, vous courez après les kilomètres. Quelle place prend la course à pied dans votre quotidien de maman ? Et que vous procure ce sport ?

Cindy :

“Avec ma fille de 16 ans, nous courons pour le plaisir et aussi pour nous affiner (surtout moi la maman 😉 ). Environ 5 km deux fois par semaine. On aime courir très tôt le matin et nous avons la chance d’habiter en bord de mer. Elle a été sportive espoir de haut niveau en tennis de table. Elle a un bien meilleur niveau que moi mais n’aime pas courir seule. On court tout le temps toutes les deux. Parfois aussi avec mon mari, qui lui a un niveau supérieur à nous ! Après ma sortie, je suis au top pour attaquer ma journée de boulot et de maman.“

Valérie :

“Je cours depuis 5/6 ans et 3/4 fois par semaine, entre 5 et 12 km. En parallèle, je suis des cours de renforcement musculaire (en visio en ce moment !) Il m’arrive de courir avec mon aîné et mon plus jeune qui nous suit à vélo. Mon aîné a commencé à venir courir avec moi pendant le confinement car il ne pouvait plus aller à son club de foot et voulait garder la forme. Mon plus jeune a essayé de courir avec moi à plusieurs reprises mais n’accroche pas vraiment et préfère le vélo ! Je cours principalement aux sensations, pour me vider la tête. Grâce au running, je suis moins stressée et je peux m’occuper pleinement de mes enfants et de mon quotidien de maman !”

Estelle :

“Je me suis souvent demandée pourquoi je courais. C’est en fait un réel équilibre pour mes journées. J’essaie de courir 10 km au minimum 1 fois par semaine. Il y a un parcours proche de chez moi qui varie entre bois, chemin et route et le cadre est superbe. J’ai besoin de faire 40 min de sport au quotidien : courir, faire du vélo, du fitness… Je pose les enfants à l’école et je pars faire mon sport. Ensuite, ma journée peut réellement commencer.  Je me sens tellement libre et légère après une séance.  C’est un moment où je ne pense à rien.”

Running et maternité : une affaire de famille

Courir en famille, c’est génial ! On se motive, et on renforce les liens. Comment vous entraînez-vous ensemble, et quel est votre meilleur souvenir partagé autour du sport ?

Priscillia :

“La course à pied fait partie de ma vie depuis toujours. Mon papa, coureur, m’a donné le goût de pratiquer ce sport dès le plus jeune âge. Avec mon fils de 8ans, on va sur la piste à vélo puis on court autour ensemble. Pour le moment, il préfère me suivre à vélo sur mes sorties longues et m’encourager en me racontant tout plein d’anecdotes. Son papa se joint à nous avec notre dernier loulou sur le porte-bébé ;). Avec Mahé, nous avons commencé à partager la course lorsqu’il avait 5 ans, à sa demande. Il se languissait de courir avec moi donc nous sommes allés faire un tour de piste et ce fut un superbe moment de partage. Mes meilleurs souvenirs ? Pendant ma grossesse, durant laquelle j’ai pu courir assez longtemps. Et aussi d’avoir franchi la ligne d’arrivée d’un 10 km, le jour de la fête des mères, main dans la main avec mon fils.”

Priscillia : maman et coureuse

Estelle :

“J’ai des souvenirs, plutôt vélo, qui me rendent fière de mes enfants. Mon fils avait 9 ans quand il a monté les 21 virages de l’Alpes d’Huez à vélo. Une belle gestion de l’effort avec quelques pauses, ce fut un super moment. Ma fille a monté les 3 derniers virages jusqu’à la fameuse arrivée du Tour de France, à 6 ans.  Enfin, quand ma petite dernière de 5 ans sort le tapis de fitness et se met avec moi pour faire du gainage, elle tient les 30 minutes ! On ne les a jamais forcé à faire du sport. Ma plus belle fierté est qu’ils ont commencé par eux même, et réclament toujours de sortir pour se dépasser !”

Virginie :

“J’ai commencé à courir lors du 1er confinement avec 3 entraînements par semaine. Puis, la progression m’a ouverte sur le trail. Mon fils de 6 ans qui est sportif (il pratique le rugby) a demandé à m’accompagner. Nous sommes très fusionnels. J’adapte la séance afin de pouvoir courir avec lui, et le petit frère de 4 ans nous suit parfois en vélo ! A la fin d’une course, quand mes enfants m’attendent sur la ligne d’arrivée et me disent qu’ils sont fiers de moi, ça me motive toujours plus !”

Vous aussi vous êtes maman et coureuse ? Alors venez-nous dire comment vous alliez vie de maman et course à pied sur notre page instagram @athletesrunningclub. On adore vous lire !

La fête des mamans approche. Si vous êtes à court de souffle niveau idée, faites un tour sur notre dernier article de blog. On a de superbes idées pour faire plaisir à une maman coureuse !

Enfin, pour un cadeau en deux clics, optez pour la carte cadeau athletesrunningclub.fr. Votre maman recevra une sélection des meilleurs produits running tous les 2 mois dans sa boîte-aux-lettres. Go !