fbpx
Yoga complémentaire à la course à pied
AVENTURE,  TOUTES

Les bienfaits du yoga dans la pratique de la course à pied

À l’heure actuelle où nos déplacements à l’extérieur et nos runs sont quasiment impossibles, c’est le moment ou jamais pour vous mettre au yoga. Souvent délaissé durant la saison au détriment de sorties plus nombreuses, on oublie ses nombreux bienfaits. Et pourtant, les bienfaits du yoga dans la pratique de la course à pied sont nombreux : amélioration de l’endurance et de la respiration mais aussi prévention des blessures. Le yoga peut même être complètement intégré dans la préparation physique généralisée d’un objectif. Il est d’ailleurs de plus en plus adopté par les sportifs professionnels et de haut-niveau.

Découvrez dans cet article les principaux bienfaits du yoga et tout ce que cela peut vous apporter dans votre pratique de la course à pied. Alors prêt à essayer prochainement avant pourquoi pas de l’intégrer dans votre routine d’entraînement ?

1 – Améliorez votre respiration

La respiration est au centre de la pratique du yoga mais est aussi essentielle dans les sports d’endurance comme le running. Et pourtant il est fréquent de la négliger. Qui parmi vous lors d’un run peu soutenu se soucie de sa respiration ? C’est par exemple lorsqu’on ressent un point de côté que l’on se rend compte que l’on a mal respiré.

En yoga, vous travaillerez en profondeur votre respiration, prendrez conscience de celle-ci et maîtriserez mieux votre souffle. Ainsi, vous allez étirer votre corps, relâcher vos muscles inter-costauds, augmenter progressivement le volume de votre cage thoracique. Et grâce à une meilleure maîtrise et utilisation de votre respiration, vous serez mieux armé pour gérer votre stress et vos émotions en compétition et appréhenderez plus facilement en trail les changements de terrain et de rythme (montée raide, descente, etc).

TIPS : En yoga, la respiration se travaille à tout moment et lors de chaque posture (les asanas). Vous pouvez également réaliser des exercices de Pranayama, qui sont des exercices très intéressants et spécifiques sur le souffle.

Bienfaits du yoga pour les runners

2 – Développez votre souplesse et renforcez vos muscles

Nous ne vous apprendrons rien en vous disant que la course à pied est une pratique assez violente pour le corps. Elle est traumatisante pour nos muscles, nos tendons et nos articulations. Chaque foulée engendre des micros impacts qui mettent à rude épreuve notamment les genoux, les chevilles et le bas du dos.

Le yoga qui implique un très bon travail d’étirements et de gainage est donc un allié pour le coureur. Vous limiterez le risque de blessures grâce à une diminution des tensions musculaires, grâce à une meilleure souplesse de vos muscles et une meilleure élasticité de vos articulations. Vous corrigerez même d’éventuels déséquilibres causés par la course à pied avec un meilleur alignement de votre corps.

TIPS : Vous pouvez travailler plus spécifiquement le renforcement musculaire avec le yoga dynamique (Vinyasa, Ashtanga) qui développe l’endurance et la force des muscles. Le yoga doux quand à lui (Yin, Restauratif, Hatha) favorisa davantage les étirements et le relâchement de votre corps.

Le yoga, l'allié des coureurs

3 – Travaillez votre mental et votre concentration

Le yoga demande de la concentration afin de pouvoir réaliser les postures tout en maîtrisant sa respiration. Cela implique de vous recentrer sur vous, vos sensations et d’être donc dans l’instant présent. D’ailleurs, c’est pour cela que l’on dit souvent que la pratique du yoga aide à se libérer l’esprit et à réduire le stress. Quelque que soit la forme de yoga pratiquée, la relation est toujours étroite entre le corps et l’esprit, et cela amène apaisement mais aussi confiance.

Pratiquer le yoga régulièrement, vous permettra ainsi de vous concentrer plus facilement, d’être plus à l’écoute de votre corps. En courant, vous prendrez conscience de votre foulée, de vos sensations et cela vous permettra d’aller plus loin dans l’effort. Notamment sur des longues distances ou le mental joue un rôle important.

TIPS : Contrairement aux idées reçues, vous n’avez pas besoin de pratiquer la méditation ou d’être une personne de nature calme, pour vous mettre au yoga !


Vous l’aurez compris, le yoga peut vous aider à devenir un meilleur coureur en travaillant des éléments complémentaires au running. Vous pouvez intégrer cette pratique en guise d’échauffements pour étirer vos muscles et vous concentrer ou bien en récupération pour un retour au calme.

Bien sûr comme toute pratique, elle demande un certain temps d’adaptation, mais les résultats seront rapidement visibles. Profitez de cette période de confinement pour découvrir cette discipline chez vous avant de pourquoi pas l’intégrer plus tard dans votre quotidien de coureur.

Découvrez aussi nos exercices de renforcement musculaire pour la course à pied et notre BOX par abonnement pour découvrir tous les deux mois de nouveaux produits pour courir.

Crédits photos : Katee Lue